• « APPEL À MANIFESTATION D’INTERET (AMI) POUR LE POSTE DE SPECIALISTE EN SUIVI ET EVALUATION DU PRAO-GUINEE BISSAU (PRAO-GB)»

    10 mai 2018 | Anuncio | Admin
  • REPÚBLICA DA GUINÉ-BISSAU

    MINISTÉRIO DAS PESCAS

     ­­DIRECÇÃO-GERAL DA FORMAÇÃO E APOIO AO DESENVOLVIMENTO DAS PESCAS

    PROJET REGIONAL DES PECHES EN AFRIQUE DE L’OUEST (PRAO GUINEE-BISSAU)

     

    APPEL À MANIFESTATION D’INTERET (AMI)

    POUR LE POSTE DE SPECIALISTE EN SUIVI ET EVALUATION DU PRAO-

    GUINEE BISSAU (PRAO-GB)

    Nº de Prêt/Crédit/Don : IDA PPF V0900

    Projet ID : P161906

    Le Gouvernement de la République de la Guinée Bissau a reçu un financement auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour financer des activités du Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO-GB) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce don pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : « Services de Consultant Spécialiste en Suivi et Evaluation ».

    Le PRAO-Guinée Bissau invite ainsi les consultants individuels (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits dans les termes de référence (TDR) joints en annexe. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services.

    La description complète du poste, de ses objectifs et de son déroulement, ainsi que, les critères pour l’évaluation des Manifestations d’Intérêt sont décrits dans les TDR.

    Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 3.17 des Règlement de la passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement (FPI), Fourniture Travaux, Services autres que des Services de Consultants et Services de Consultants de Juillet 2016 relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

    Un Consultant sera sélectionné selon la méthode Sélection de Consultants Individuels (CI), telle que décrite dans les Règlement de la passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement, Fourniture Travaux, Services autres que des Services de Consultants et Services de Consultants de Juillet 2016.

    Les dossiers de candidature comprendront une lettre de motivation adressée à la Coordinatrice, un curriculum vitae (CV) détaillé récent, une copie des diplômes et certificats obtenus, un document justifiant la nationalité. Ils devront comporter toutes les informations et références permettant au projet de pouvoir s’informer ou mener une enquête sur le candidat.

    Les dossiers doivent être déposées soit par courrier électronique soit par personne physique déposées en trois exemplaires sous pli fermé portant la mention « APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION D’UN SPECIALISTE EN SUIVI ET EVALUATION DU PRAO-GUINEE BISSAU » à l’adresse ci-dessous au plus tard le 24/5/2018, à 12H30.

    Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous et aux heures de service suivantes : de 08 heures à 16 heures, heures locales.

    Siège du Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest – Guinée Bissau (PRAO-GB).

    Avenida Pansau Na Isna, Nº 29, Bissau – Guinée – Bissau.

    Tél : + 245 966718961 / + 245 966532366

    E-mail : projecto.prao@yahoo.com,

    Cc : vpc.praogb@gmail.cominangolo@yahoo.com;

    La Coordinatrice du projet

    Virginia Pires CORREIA

    Bissau, 10/05/2018

     

    ANNEXE

     

    TERMES DE REFERENCE

    Poste : EXPERT EN SUIVI ET

    EVALUATION DU PRAO-

    GUINEE BISSAU

     

             I.            Contexte

    Les Gouvernements du Cap Vert, de la Guinée, de la Guinée Bissau du Ghana, du Libéria, de la Mauritanie, du Sénégal et de la Sierra Léone ont bénéficié d’un financement de l’IDA et du GEF pour la mise en œuvre du Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO).

    Afin de renforcer les acquis de leur partenariat dans le secteur de la pêche, le Gouvernement de la Guinée-Bissau, la Banque Mondiale (IDA) et la Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP) sont en train de préparer la deuxième phase du Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO- Guinée-Bissau).

    L’objectif du PRAO – Guinée-Bissau /Phase II est d’améliorer la gestion des pêcheries ciblées, d’augmenter la valeur post-capture des produits halieutiques dans les sites de débarquement ciblés et de renforcer un environnement favorable au développement de l’aquaculture.

    Le PRAO- Guinée-Bissau /Phase II est articulé autour des trois composantes techniques ci-dessous :

    La mise en œuvre de chaque composante se fait à trois niveaux correspondant aux sous composantes.

    Sous-Composante .2 Au niveau national

    Sous composante .3 Au niveau local

    Composante 1 : Gestion améliorée des pêcheries sélectionnées ;

    Composante 2 : Traitement amélioré du poisson et des produits halieutiques ;

    Composante 3 : Amélioration de l’environnement propice au développement de l’aquaculture

    Composante 4 : Gestion, coordination, suivi et évaluation et gestion financière du projet

    La mise en œuvre se fait à deux niveaux :

    • au niveau national, par L’Unité nationale  de Gestion du Projet (UGP) ;
    • au niveau régional, par la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP) à travers une Unité de Coordination Régionale (UCR).

    I. Unité de mise en œuvre du PRAO-GUINEE BISSAU

    Le Prao – Guinée Bissau sera géré par une Unité de Mise en Œuvre de Projet rattachée à la Direction Générale des Pêches. L’Unité sera composée de : un Coordonnateur, un Spécialiste en Passation de Marchés, un Responsable en Suivi et Evaluation, un Responsable Administratif et Financière, un expert en Sauvegarde Environnementale et Social et un Comptable et du personnel d’appui.

    Le Suivi & Evaluation est essentiel pour suivre les états de mise en œuvre des activités du projet, mesurer et évaluer les impacts du projet, qui est impliqué dans plusieurs domaines d’activités plurisectorielles, en partenariat avec les acteurs du secteur de la pêche et divers ministères et structures techniques.

    Dans ce cadre, le recrutement d’un (01) Spécialiste Responsable du Suivi & Evaluation maîtrisant les outils de suivi-évaluation s’avère nécessaire pour la mise en œuvre du Projet.

    Les présents termes de référence concernent le poste du Responsable en Suivi et Evaluation (RSE).

    • ETENDUE DES SERVICES DU RESPONSABLE DU SUIVI & EVALUATION (RSE)
    • OBJECTIF DE LA MISSION

    Placé sous la responsabilité directe du Coordonnateur National du PRAO /Guinée-Bissau, le RSE, en étroite concertation avec l’équipe du projet, sera responsable du suivi évaluation de l’ensemble des composantes et activités, ainsi que de l’évaluation des performances et des impacts économiques et sociaux du Projet.

    • TACHES DU CONSULTANT 

    Le RSE sera chargé(e) des tâches suivantes :

    • Elaboration du Manuel de suivi-Evaluation du Projet
    • Appui à l’élaboration et à la mise à jour du Manuel de suivi évaluation (présentation et définition des éléments de base du système de suivi évaluation à mettre en place)
    • Mise en œuvre du système de suivi évaluation
    • Renseigner à intervalle régulier les indicateurs du cadre de résultat et suivi d’exécution du projet et des principaux indicateurs d’exécution par composante
    • Fournir toute données nécessaires à la mise à jour du cadre de résultats à l‘Unité de Coordination Régionale de la CSRP à Dakar
    • Coordination des opérations de collecte, de gestion et de restitution des informations sur le Projet
    • Assurer la communication sur le projet et sa visibilité
    • Suivi d’impacts et des principaux indicateurs d’impacts du Projet
    • Superviser le travail des agents en charge du tableau de bord (dashboard)
    • Coordonner la collecte des données nationales sur les pêches et les données économiques pour alimenter le tableau de bord (dashboard) et travailler en étroite collaboration avec l’expert en suivi-évaluation de l‘Unité de Coordination Régionale de la CSRP à Dakar.

     

    • Collecte et gestion des données
    • Mettre en place un plan de collecte des données dans toutes les composantes et auprès des bénéficiaires du Projet. Ce plan précise les informations à collecter relatives aux données liées à la production à la chaine de valeurs ; aux données socioéconomiques et biologiques) ainsi que les sources, la périodicité de collecte, les producteurs des données et les personnes responsables.
    • S’assurer de l’adéquation et de la fiabilité des données par rapport au calcul des indicateurs intermédiaires et des indicateurs de développement du Projet
    • S’assurer de la validité des données dans le temps et de leur traçabilité.
    • Elaborer une base de données et la rendre accessible à l’Unité de Gestion du Projet et aux différents bénéficiaires du PRAO-GB.
    • Former les intervenants à la collecte des informations
    • Assurer l’analyse et le traitement des données et proposer des mesures correctives pour faciliter la mise en œuvre et la réalisation des objectifs de développement du Projet.
    • Procéder périodiquement à des restitutions des informations collectées et analysées au profit des bénéficiaires ;
    • Fournir une assistance au vérificateur indépendant recruté par l’UGP pour vérifier l’état des Résultats Basés au Payement (RBP)
    • Suivi opérationnel des activités
      • Appuyer le coordonnateur dans la planification et la coordination des activités de suivi et d’évaluation du projet;
      • Mettre en place un système de suivi-évaluation efficace en tenant compte de la situation de référence;
      • Faire l’analyse de la programmation annuelle et trimestrielle des activités du projet ;
      • Faire l’analyse des rapports de progression annuels et trimestriels du projet ;
      • S’assurer que le suivi évaluation est réalisé régulièrement en temps opportun et sur la base des indicateurs clefs du projet dans le pays et en collaboration avec la Coordination régionale ;
      • Assurer une étroite collaboration avec les personnel clés des services d’exécution pertinentes
      • Appuyer le coordonnateur dans le traitement des recommandations issues des activités de supervision, des audits techniques et financiers et suivre leur application ;
      • Appuyer la mise en place et gérer le système d’information dont la mise à jour du site web du PRAO-GB ;
      • Elaborer les rapports de synthèse périodiques ;
      • Préparer les évaluations internes et externes et les revues à mi-parcours et de fin de phase du projet PRAO-GB par la préparation des indicateurs et l’établissement des rapports d’étapes d’avancement ;
      • Suivre l’exécution des activités retenues dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ;
      • Assurer, en collaboration avec l’équipe, le suivi des protocoles de partenariats ;
      • Participer aux différentes rencontres relatives à la vie des composantes (Comité de Pilotage, réunion avec les ministères bénéficiaires, revues tripartites, etc.) ;
      • Exécuter toute autre tâche jugée nécessaire en relation avec ses compétences.
      • Appuyer le coordonnateur dans l’identification des études spécifiques à réaliser ;
      • Participer à la préparation des termes de référence pour les études spécifiques ;
      • Participer à l’analyse des résultats de ces études et formuler des commentaires ;
      • Veiller à la prise en compte des questions d’environnement et de responsabilité sociale ;
      • Participer à l’évaluation de la qualité des activités entreprises dans le cadre du PRAO ;
      • Appuyer la diffusion des études auprès des différents partenaires, analyser leurs recommandations et en faire rapport pour le Projet.
    • OBLIGATIONS DE RAPPORTS

    Le RSE a l’obligation de rapports suivant :

    i. Rapport trimestriel de Suivi-Evaluation,

    ii. Rapport circonstanciel d’étape sur demande du Coordonnateur du Projet,

    iii. tout autre rapport qui lui sera demandé et qui relève de ses compétences (rapport de formation, rapports de missions diverses…).

    • OBLIGATIONS DU PROJET ET RAPPORT HIERARCHIQUE

    La coordination du Projet remettra au RSE l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à sa disposition les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service.

    Le RSE travaillera sous la tutelle du Coordonnateur du Projet à qui il remettra l’ensemble de ses rapports.

    • QUALIFICATIONS REQUISES

    Qualifications minimales obligatoires

    • Diplôme supérieur (Bac + 4 minimum) dans les domaines suivants : halieutique, sociologie, gestion de projets, économie, socio-économie, agroéconomie, statistiques, ou équivalent ;
    • Expérience professionnelle de cinq (5) ans dans un poste de RSE (souhaitée) dans un projet financé par les partenaires multilatéraux ou dans des organismes de gestion de programmes de développement ; Une familiarité avec la gestion des cycles des projets serait un avantage hautement souhaitable dans le profil et l’expérience professionnelle du candidat ;
    • Maîtrise de l’informatique et des logiciels de suivi évaluation et également des logiciels classiques de base de données et de bureautique ;
    • Excellente communication orale et écrite en portugais et connaissance du français.
    • Connaissance de secteur de pêche attestée par des expériences précédentes dans ce domaine ;

    Atouts supplémentaires :

    • Bonne connaissance des systèmes d’informations ;
    • Bonne connaissance des outils et des principes de planification ;
    • Bonne capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction ;
    • La connaissance de l’anglais sera un atout.

    Les candidats sont évalués sur la base des critères suivants :

    • Expériences qui illustrent le mieux le poste.
    • Niveau et pertinence du diplôme (DESS, Master ou DES en halieutique, sociologie, gestion de projets, économie, socio-économie, agroéconomie, statistiques, ou équivalent.
    • Expériences (au moins 10 ans) en halieutique, sociologie, gestion de projets, économie, socio-économie, agroéconomie, statistiques, ou équivalent.
    • Connaissance de l’anglais et autre(s) langue(s) internationale(s).
    • LIEU ET DUREE DE LA MISSION

    La prestation portera sur une période initiale d’essai de six (06) mois, renouvelable sous réserve d’une évaluation concluante des performances. Les prestations auront lieu en Guinée-Bissau pour une durée maximale de cinq (5) ans correspondant à la durée de la deuxième phase du programme PRAO/Guinée-Bissau.

    PROCEDURE ET METHODE DE SELECTION

    Le recrutement se fera suivant la méthode de Sélection de Consultants Individuels (CI), telle que décrite dans les Règlement de la passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement, Fourniture Travaux, Services autres que des Services de Consultants et Services de Consultants de Juillet 2016.

    • INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

    Tout autre renseignement complémentaire peut être obtenu auprès de :

    Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest – PRAO GB

    Virgínia Pires Correia, Coordinatrice.

    Avenida Pansau Na Isna, Nº 29, BP 102, Bissau.

    Tél. : 00 245 96 671 89 61 / 00 245 96 653 23 66

    1. mail : projecto.prao@yahoo.com,
  • No âmbito do Dia Nacional da literatura e poesia, a Associação Guineense dos Escritores (AGE) homenageou hoje, no Clube do Bairro d´Ajuda, o pioneiro da música guineense, José Carlos Schwartz. A iniciativa visa atribuir valor, como é habitual, à uma figura falecida ou viva, ligada a literatura ou música. As atividades comemorativas foram marcadas com récitas de poesias, atuação [...]

    Read more

    Em resposta ao apelo das organizações da sociedade civil guineense agrupadas na Aliança Nacional para Paz e Democracia que decidiu avançar para desobediência civil a nível nacional, hoje, o Sindicato  dos Motoristas e Rodoviários da Guiné-Bissau (SMR) revelou que não vai aderir à iniciativa, por considerar os atuais acontecimentos no país de cunho político e que devem ser resolvidos [...]

    Read more

    A QUEDA DO GOVERNO NÃO É NOVO E NÃO PASSA DO “DÉJÀ-VU”

    O gesto de demissão do Governo bissau-guineense, procedido ontem (12.08,2015) pela S Ex. Sr. Presidente da República da Guiné-Bissau é mau, uma loucura!  Mas enfim, ele não é novo e não passa do “déjà-vu” dos últimos 21 anos da instituição e “exercício” da nossademocracia pluralista, multipartidária e parlamentar. As 1aseleições de 1994 constituiram o pontapé de [...]

    Read more

    O presidente da Liga Guineense dos Direitos Humanos lamentou, quarta-feira, em Bissau o facto do país celebrar o seu 42º aniversário, numa altura em que ainda se encontram muitas crianças em idade escolar fora do sistema do ensino, sem peça de identificação da Guiné-Bissau e mulheres morrendo no parto. Augusto Mário da Silva fez saber que o 42º aniversário do país é caracterizado por[...]

    Read more

    MANCHAS DE PÓLVORA NA ROSEIRA E NO CAPIM

    Luis Carlos Alves de Melo*  Disna, i ka di aos ku tera tindji di burmedju, ku sukuru bisti bom dia (não é de hoje que a terra se tinge de vermelho, e que a luz se transforma em escuridão). A citação com a qual este artigo principia ilustra um dos capítulos de uma obra pouco difundida na esfera cultural: trata-se do livro Entre a Roseira e a Pólvora, o Capim[1], da poetisa guineense [...]

    Read more

    « ARISTIDES PEREIRA : UM CONTURBADO DEPOIMENTO

    No seu Minha vida, nossa história[i], o ex-Presidente da República de Cabo-Verde confirma o perfil de alguém que à priori nada predestinava a endossar os altos cargos que finalmente  acabou por ocupar. Secretário-Geral do PAIGC por obrigação, Presidente da República à força, sem a ambição que engloba necessáriamente tais desafios, o homem foi arrastado pelos ventos hesitando [...]

    Read more

    “Toka-Toka”: servindo o povo entre elogios dificuldades e depreciações

    TOKA-TOKA é o transporte urbano mais usado de Bissau, mais barato, mas também o mais agitado. Começa a circular às 06 horas e só pára entre às 21 e 22 horas, das periferias ao centro da cidade. Todos passam pelo maior centro comercial do país, o Mercado Municipal de Bandim, onde se vende de tudo para todos os gostos e necessidades, e, em função de qualquer situação financeira. [...]

    Read more

    Mudanças climáticas: Ministério da Educação promete integrar matéria ambiental no sistema de ensino

    Maria Odete Semedo falava durante a cerimónia de lançamento do Calendário 2016 sobre “O Parque natural dos Tarrafes do Rio Cacheu, face às Mudanças Climáticas” produzidas pela ONG Tiniguena. De acordo com a ministra, pretende-se com a iniciativa facultar aos estudantes e as comunidades conhecimentos e habilidades para melhorar as suas formas de lidar com problemas ambientais. [...]

    Read more

    "OS SOLIDÁRIOS"

    3 octobre 2017 | Reflexão
    &quote;OS SOLIDÁRIOS&quote;

    A chefe nenhum falta solidariedade. Por esta qualidade ser parilhada, os que a partilham são solidários, ou seja, pessoas entre as quais há responsabilidade recíproca e que por isso agem de forma mancomunada. Mais que em qualquer outra esfera de actividade humana, é na política que este fenómeno é observável. Por conseguinte, ter qualquer chefe político, por único responsável duma [...]

    Read more

    FALTA DE IODO COMPLICA SAÚDE MENTAL DA CRIANÇA

    A Direcção-Geral da Prevenção e promoção de Saúde através da Direcção do Serviço de Alimentação, Nutrição e Sobrevivência das Crianças, com o apoio do UNICEF procedeu terça-feira a cerimônia de entrega da Máquina de Iodização de sal bem como equipamentos informáticos com os respectivos assessórios. Após a entrega, o Representante do UNICEF na Guiné-Bissau, Abubacar [...]

    Read more

    Veja mais artigos >>